Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : culture

Ahmed philosophe

Espace Albert Camus

Communiqué le 25/02/2010
La compagnie Balagan Système présente une pièce conçue et mise en scène par Grégoire Ingold d'après des textes d'Alain Badiou

AHMED PHILOSOPHE >> 3-4 MARS - 20h30
A L'ESPACE ALBERT CAMUS DE BRON

Qui est Ahmed ? C'est un virtuose de la langue française, qui jongle avec toutes ses ressources, justement parce qu'elle n'est pas sa langue « maternelle » mais seulement la langue de la situation qui lui est faite. Dans cette situation, il s'agit pour Ahmed de parler – et de penser – de la manière la plus subtile qui soit, afin que les puissants, les installés, tous ceux qui habitent la France et sa langue comme s'ils en étaient les propriétaires trouvent enfin à qui parler. Ahmed s'avance masqué sur le théâtre, il porte en lui les gènes de Scapin, d'Arlequin et de Brighella, et si le génie du verbe et de l'intrigue n'y suffisent pas, il saura aussi faire valoir son droit en maniant un grand et lourd bâton.
Ahmed ne cherche ni n'enseigne la sagesse, ou la vérité ; aucune idée sublime à marchander dans ses poches. Son unique défi est de sortir des idées reçues qui nous enferment dans leurs systèmes.
Dans l'une des saynètes, une protagoniste se plaint que penser est fatiguant : c'est à la joie d'une telle fatigue, d'une telle excellence, qu'Ahmed convie les spectateurs. Alain Badiou nous révèle une philosophie légère et fluide. Il restitue à la pensée ses pulsions de vie comme manipulateur d'un gai savoir.

"Le dialogue de la dispute, en tant que genre, opère un déplacement du mode de représentation. Ici, point de narration, ni d'intrigue, la scène est d'abord le lieu d'une expérimentation. Un conflit d'idées ne peut, à proprement parler, être représenté. Spectateur, nous voulons que la dispute ait lieu au présent, devant nous, nous voulons en être les témoins, y participer. Qu'une telle mise en tension des positions adverses provoque le renversement d'une échelle de valeurs, qu'elle révèle un concept inédit, alors se produira un événement.

C'est cette capacité à produire un tel événement qui fait du dialogue philosophique un acte éminemment théâtral. Ahmed, comme Socrate ou Tabarin, ont cette même qualité - ils nous entraînent, irrésistiblement, à entrer avec eux dans cette réalité de fiction où l'esprit pétille, où le temps du théâtre est un pur moment de jeu partagé.

Dans sa forme, le théâtre d'Ahmed est un théâtre de tréteaux. Le terme renvoie à une imagerie archaïque de théâtre forain, pourtant ici, nulle référence à une forme ancienne, pas plus dans l'écriture de Badiou que dans le projet esthétique du spectacle, de ligne contemporaine dans sa scène et ses costumes.
Ce qui qualifie le théâtre de tréteaux c'est d'abord un registre de jeu en ouverture constante sur le public. Le spectateur est le troisième protagoniste d'un dialogue entièrement construit de connivence. Par nécessité, il ne saurait s'effacer dans l'obscurité de la salle, sa présence tangible est requise, le gradin est baigné dans une clarté soft. La scène est un espace public ouvert, c'est le lieu de toutes les rencontres, de toutes les altercations, de toutes les expériences qu'Ahmed entreprend avec ses concitoyens. Pour autant, le plateau est marqué. Ahmed ne cesse d'en franchir le seuil pour s'adresser au public ou pour considérer avec nous le plateau vu d'en bas. Ahmed, en maître des lieux, propose au public un sujet et convoque, à volonté, les comparses de son théâtre comme autant de cobayes de ses démonstrations."
Grégoire Ingold

Mise en scène Grégoire Ingold /interprétée par Brahim Tekfa, Etienne Brac, Bruno Fontaine, Laétitia Lalle Bi Bénie / création musicale et interprétation Abdel Sefsaf / lumières Rémi El Mahmoud / régie générale Olivier Higelin / costumes Aude Bretagne / création masque Erhard Stiefel / chargée de production Fabienne Jullien / Coproduction Balagan Système, Hippodrome Scène nationale de Douai, Le Dôme Théâtre d'Albertville – Scène conventionnée, Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Espace Albert-Camus Scène régionale de Bron / Avec le soutien du Département de l'Isère, de la Région Rhône-Alpes et de la Drac Rhône-Alpes

Tarifs entre 9 et 18€
Réservations 04 72 14 63 40
www.ville-bron.fr

Contact presse :
Matthieu Mas
04 72 14 63 42



Retour page précédente

Pub
Lusopassion, le magazine des cultures lusophones LusoPassion.com, le magazine des cultures lusophones en France
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com