Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : culture

COLLOQUE INTERNATIONAL: "CENT ANS APRES LE FRONT DE L'EST, L'ARMENIE ET LE LEVANT ENTRE GUERRES ET PAIX"

ADCARLY

Communiqué le 14/10/2018

Communiqué de presse


A l'occasion du centenaire de la République d'Arménie et de la fin de la Grande Guerre Lyon accueille un COLLOQUE INTERNATIONAL :


« CENT ANS APRÈS LE FRONT DE L'EST,

L'ARMENIE et le LEVANT ENTRE GUERRES ET PAIX ».


Dans la foulée du Sommet de la Francophonie en Arménie (octobre 2018), et dans le cadre de "Lyon Centenaire de la Paix", 

 l'ADCARLY (Association pour le Développement de la Culture arménienne dans la région lyonnaise)

organise les 9 et 10 novembre prochains,

un colloque international intitulé « Cent ans après le Front de l'Est, l'Arménie et le Levant entre guerres et paix », en partenariat avec la Fondation Bullukian et le Centre Covcas.


Le colloque apportera un éclairage inédit sur les aspects peu connus ou négligés de la Grande Guerre à l'Est de l'Europe, sur la recomposition géopolitique des espaces post-impériaux au profit des vainqueurs et les mandats de la France au Proche Orient. Il analysera la complexité des conflits actuels dans cette région à la lumière des événements passés dont les conséquences sont visibles jusqu'à nos jours.

Au début de la Grande Guerre, les Arméniens se retrouvent divisés entre Empire ottoman et Empire russe. La fin de la guerre sera un moment charnière dans leur histoire, marquée par le génocide et, trois ans plus tard, par la création au Caucase de la République indépendante d'Arménie, premier Etat arménien depuis le Moyen Âge. 


La période voit se croiser les destins de l'Arménie et de la France, pour la première fois depuis les Croisades, avec l'espoir de la création d'un Etat arménien sous mandat français en Cilicie . Cette promesse française d'un foyer national mobilise des milliers de volontaires arméniens venus

des quatre coins de la planète combattre les forces

germano-turques. Ils s'engagent dans la Légion d'Orient, corps auxiliaire de l'armée française, créée en 1916 et rebaptisée par la suite « Légion arménienne » , dont l'objectif est d'appuyer les ambitions politiques de la France dans les provinces ciliciennes et syriennes de l'Empire ottoman. La France manque alors de troupes, ce qui rend l'apport de la Légion arménienne non négligeable.  


Mais alors que la Syrie et le Liban sont prioritaires pour la France, elle renoncera en 1920 à son mandat cilicien . Ce bouleversement et la dissolution de la Légion arménienne face à la montée en puissance de Mustapha Kemal entraîneront la fin de la présence millénaire arménienne dans la région. Les rescapés du génocide retournés dans leur foyer dès 1918 seront contraints à un deuxième exil.

C'est une page peu étudiée de l'histoire de la Première guerre mondiale, disparue de surcroît de la représentation collective nationale.

Comment les accords Sykes-Picot et les mandats du Levant ont-ils contribué à façonner les destinées des peuples arménien, kurde, et assyro-chaldéen issus de l'empire ottoman? Quels en sont les prolongements dans les conflits actuels au Proche-Orient ?


Ces thèmes seront abordés durant la première session du colloque.

La 2ème session se penchera sur la résurrection d'un Etat

arménien. C'est au Sud-Caucase que le foyer national rêvé se réalisera avec la déclaration d'indépendance de l'Arménie le 28 mai 1918, dans la foulée de celle de ses deux voisins, la Géorgie et l'Azerbaïdjan. Les trois Etats sont issus de l'empire russe, s'affrontent sur des questions territoriales et s'adressent à la Conférence de Paris pour faire reconnaître leurs frontières .

La 3ème session analysera les décisions adoptées par la

Conférence de Paris et les traités qui en ont découlé, de

Versailles à Sèvres, et leur impact jusqu'à aujourd'hui sur les conflits ravivés depuis l'effondrement de l'URSS.

A la veille du centenaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, une vingtaine d'historiens et de géographes de France, d'Arménie, d'Europe et des Etats Unis débattront de ces questions. Ils remonteront le fil qui relie l'héritage de la présence française au Proche-Orient à la destinée des peuples et pays issus des empires ottoman et russe depuis la fin de la Grande Guerre.

Les travaux du colloque se dérouleront en trois sessions, le 9 novembre à la Bibliothèque municipale de Lyon, et le samedi 10 novembre, à l'Université catholique de Lyon

Contact presse :
Contact : Hilda Tchoboian

email : press@adcarly.org
www.adcarly.org

En savoir plus : http://www.adcarly.org


Retour page précédente

Pub
Diffusez gratuitement vos communiqués de presse
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com