Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : environnement

Communiqué Eco-Emballages : + 10 % d'augmentation pour le tri et le recyclage des emballages ménagers, en 2011, dans le Rhône

Brainstorming

Communiqué le 15/11/2012
Communiqué de presse
Lyon, le 15 novembre 2012


Le tri et le recyclage des emballages ménagers progressent en France
Le département du Rhône connaît une forte amélioration en 2011 avec une augmentation de + 10 %

En 2011, le taux de recyclage des emballages ménagers en France a augmenté de 3 points passant de 64 à 67 %. Cette hausse s'est également confirmée dans le Rhône. En effet, 71 754 tonnes d'emballages ménagers ont été recyclées en 2011 contre 65 151 tonnes en 2010. Une progression de + 10 % qui démontre une mobilisation de tous les acteurs de la chaîne du tri et du recyclage.


Les habitants du Rhône se sont fortement mobilisés en faveur du tri et du recyclage en 2011.
Chacun a ainsi trié 41,5 kg d'emballages ménagers contre 39,5 kg en 2010 soit :

- 10,2 kg/habitant de papiers et cartons, permettant d'économiser 25 321 tonnes de bois
- 23,5 kg/habitant de bouteilles et bocaux en verre, soit plus de 86 millions de nouvelles bouteilles
- 2,6 kg/habitant de bouteilles et flacons plastique, évitant le rejet de 9 104 tonnes de CO2
- 5,2 kg/habitant d'acier et d'aluminium, permettant de fabriquer 11 868 voitures et 221 215 vélos

Dans le cadre de son agrément, pour la période 2011-2016, Eco-Emballages s'est fixée comme ambition d'atteindre 75 % de taux de recyclage. Pour atteindre cette performance, tous les habitants du Rhône doivent continuer à se mobiliser et trier plus.
Des petits gestes quotidiens faciles qui vont permettre de limiter le prélèvement sur nos ressources naturelles.

2011 : la relance du recyclage en France
3 millions de tonnes d'emballages ménagers ont été recyclées en 2011, soit 67% des emballages ménagers mis sur le marché.

Evolution du taux de recyclage des emballages ménagers

Cette augmentation de 3 points de recyclage concerne tous les matériaux. En 2011, 67% des emballages en papier et carton, 84% des emballages en verre, 46% des bouteilles et flacons et 117% de l'acier et l'aluminium ont ainsi été recyclés.
Cette progression intervient après une période de stagnation. Le nouvel agrément d'Eco-Emballages, pour la période 2011-2016, a renforcé la capacité d'agir de chacun des acteurs :
- les collectivités se sont engagées dans une logique de résultats et ont vu leur rémunération croître de 109 millions d'euros, soit 519 millions d'euros au total en 2011
- les entreprises, malgré une période de crise, ont augmenté de 6% leurs contributions, soit un total de 568 millions d'euros
- les matières recyclées ont continué de gagner de la valeur et représentent en 2011 un marché de 238 millions d'euros.
Ce bilan positif résulte de la mobilisation de l'ensemble des acteurs du dispositif.

Les 9 collectivités du Rhône se sont engagées dans une logique de résultats avec le nouveau contrat CAP
Aujourd'hui, 1162 collectivités (soit 36 392 communes) jouent un rôle majeur auprès d'Eco-Emballages dans la mise en œuvre du dispositif de tri et de recyclage. Dans le Rhône, ce sont 9 collectivités qui travaillent aux côtés d'Eco-Emballages. 90% des collectivités ont signé le nouveau contrat CAP (Contrat pour l'Action et la Performance proposé par Eco-Emballages) dans lequel, le barème E, fixe la rémunération de ces dernières en fonction des résultats de recyclage : chaque tonne triée et recyclée est payée.
Ainsi en 2011, 519 millions d'euros de rémunération ont été versés par Eco-Emballages aux collectivités locales (contre 410 millions d'euros en 2010, soit +109 millions d'euros). En parallèle, les collectivités ont perçu 238 millions d'euros issus de la vente de matériaux (contre 158 millions d'euros en 2010, soit +80 millions d'euros par rapport à 2010).

Les entreprises ont augmenté leurs contributions de 36% depuis 2009, malgré le contexte de crise économique
Les entreprises ont financé le dispositif de tri et de recyclage à hauteur de 568 millions d'euros en 2011 via leurs contributions. Ceci a permis un taux de couverture des coûts de 70%.
Dans le département du Rhône, 569 entreprises contribuent au tri et au recyclage des emballages.

Les matières recyclées continuent de gagner de la valeur
Aujourd'hui, le contexte économique rend les matières premières moins disponibles et plus chères. Cela conduit à une croissance du marché de la matière recyclée. Les débouchés des matériaux recyclés sont plus diversifiés et la matière recyclée est désormais totalement intégrée dans le dispositif industriel.
A titre d'exemples :
- l'acier et l'aluminium issus du recyclage sont largement plébiscités dans l'industrie, les transports ou le BTP,
- le verre, sous sa forme recyclée, est la 1ère matière première pour la production des emballages en verre (constitués de 65% de calcin en moyenne),
- le papier-carton retourne intégralement à la fabrication de papier-carton (cartons ondulés, emballages carton)
- les bouteilles plastiques permettent la fabrication de fibres, le retour à une bouteille apte au contact alimentaire et trouvent également des débouchés dans le secteur du BTP.
Ces 5 matériaux représentent ainsi un marché de 238 millions d'euros (contre 158 millions en 2010).

Le consommateur français trie plus et mieux
Au centre du dispositif, le consommateur et son geste de tri jouent un rôle majeur. Aujourd'hui, 87% des Français adhèrent au geste de tri (+3 points par rapport à 2010 - Etude SocioVision 2011). Ils sont 93% à le placer comme le premier geste environnemental.

Au final, le recyclage permet de réduire les impacts environnementaux : 3 millions de tonnes d'emballages recyclés en 2011 équivaut à 2,03 millions de tonnes de CO2 évitées (soit l'équivalent des émissions de plus d'un million de voitures circulant pendant un an).
Le recyclage participe aussi au développement économique des territoires et crée de la valeur sociétale : 257 centres de tri, 200 recycleurs et négociants ou encore 28 000 emplois directs crées sur la collecte et le tri.

Des acteurs engagés pour gagner en efficacité

Les entreprises affichent les consignes de tri sur leurs emballages...
En 2012, Eco-Emballages a lancé l'Info Tri Point Vert pour interpeller, mobiliser et expliquer le tri sur les emballages. 300 marques se sont déjà engagées et 3 milliards d'emballages en seront porteurs d'ici fin 2012.

...Et réduisent les emballages à la source
En 15 ans, les entreprises ont baissé de 20% le poids moyen des emballages, soit une baisse de 300 000 tonnes sur les marchés les plus emblématiques (eaux, jus, huiles, yaourt, bières, lait, lessives).
Pour continuer dans ce sens, un indicateur de réduction à la source a été lancé par Eco-Emballages en juin 2012 afin de mesurer les efforts des entreprises et les inciter à plus d'innovation. Cet indicateur doit permettre de mutualiser les données, de développer les bonnes pratiques et d'informer le consommateur des progrès réalisés.

Les maires mobilisés avec l'AMF
Pour replacer le tri au cœur des problématiques de développement durable des communes, Eco-Emballages a lancé avec l'AMF le « Plan 36 000 », un programme de rencontres avec les maires pour faire du tri un geste quotidien et partager les bonnes pratiques entre les communes. Durant 6 ans, 6 thématiques, seront traitées : sport et culture, vie locale et tourisme, urbanisme et logement, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

Les associations engagées sur des actions de proximité
Les associations agissent aux côtés d'Eco-Emballages sur 3 grands domaines :
- le tri en habitat vertical (28 actions)
- l'éducation à l'environnement (275 projets)
- le tri en zones touristiques (2000 actions)
Grâce à ces différents programmes de partenariats, plus de 360 000 personnes ont été sensibilisées au tri et au recyclage.


Cinq priorités pour 2013

1.L'optimisation des coûts
Eco-Emballages se fixe trois objectifs en matière d'optimisation des coûts :
- connaître l'efficacité et les coûts du dispositif en fonction des logiques de territoire
- développer le dispositif
- partager les bonnes pratiques
Pour atteindre ces objectifs, Eco-Emballages a mis en place un programme d'investissement de 70 millions d'euros afin de trouver les nouvelles voies de développement au meilleur coût.

2.Le recyclage des plastiques
Chaque année, près d'1 million de tonnes d'emballages plastique sont mises sur le marché. Seules 235 000 tonnes sont recyclées, soit un taux de recyclage de 22%.
L'objectif d'Eco-Emballages : doubler le taux de recyclage des emballages plastique et trouver une solution pour réaliser les objectifs environnementaux en tenant compte de la nécessaire maîtrise des coûts.
Eco-Emballages a mis en place une expérimentation avec 51 collectivités qui représentent 3,7 millions d'habitants. Eco-Emballages finance cette expérimentation à hauteur de 30 millions d'euros sur 3 ans.
Le premier bilan fait état d'une augmentation de 13% des tonnages en moyenne. Les nouvelles consignes sont comprises par les consommateurs, le geste de tri est perçu comme plus simple. Autre enseignement, l'adaptation des centres de tri nécessitera de nombreux investissements.
Dans le Rhône, ce sont 2 collectivités qui expérimentent ces nouvelles consignes de tri plastique : Le Grand Lyon sur la ville de Villeurbanne et le Sitom Sud Rhône.

3.Le tri hors foyer
On estime entre 100 000 et 150 000 tonnes d'emballages, le tonnage potentiellement recyclable.
L'objectif d'Eco-Emballages : assurer une continuité du geste de tri, en développant la sensibilisation hors domicile des consommateurs et en expérimentant des dispositifs en fonction du type de lieu (festivals, restauration moderne, sites de transport, concessions privées, domaine public).


4.La réduction à la source
Eco-Emballages se fixe l'objectif de réduire de 100 000 tonnes les emballages ménagers pour les prochaines années.
Pour cela, la création de l'indicateur de réduction permet de disposer d'une base de données fiable et exhaustive sur l'allègement des emballages offrant aux industriels les moyens de comparer les actions mises en place et de partager les bonnes pratiques.
Au-delà, Eco-Emballages renforce la formation des industriels, le suivi des emballages perturbateurs et développe les appels à projets pour améliorer la recyclabilité des plastiques.


5. Le tri en habitat urbain
Alors que les trois-quarts de la population vivent en zones urbaines, les performances de tri y sont les plus faibles : 30 kg/hab/an en zones urbaines et semi-urbaines contre 54kg/hab/an en zones rurales et semi-rurales.
Améliorer la dotation en bacs dans les immeubles, sensibiliser en proximité les citoyens et leurs relais (bailleurs, régies de quartiers, gardiens...), adapter les espaces de tri intérieurs et extérieurs aux contraintes des habitants sont autant de leviers pour faciliter le geste de tri et augmenter le recyclage.

Pour en apprendre plus sur l'effet papillon du geste de tri :
http://www.ecoemballages.fr/

Pour accéder au rapport d'activité 2011 d'Eco-Emballages :
http://www.ecoemballages.fr/mediatheque/rapports-annuels/

A propos d'Eco-Emballages
Eco-Emballages assure le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers. Entreprise privée, agréée par l'Etat, Eco-Emballages a une mission qui s'inscrit dans une démarche d'intérêt général au bénéfice du consommateur citoyen. Son objectif est de garantir l'efficacité environnementale et sociale du dispositif au coût le plus juste. Le Point Vert est à ce titre une garantie pour le citoyen de l'engagement des entreprises pour limiter l'impact environnemental des emballages. Aujourd'hui, grâce au geste quotidien de millions de Français, 67% des emballages ménagers sont recyclés en France. Pour atteindre demain l'objectif de 75% de recyclage, Eco-Emballages agit de l'amont à l'aval pour l'éco-conception et l'augmentation du recyclage en mobilisant l'ensemble des acteurs -entreprises, Collectivités, associations, filières de recyclage. www.ecoemballages.fr

Contact presse :
Laurence Nicolas - Brainstorming / Tél. 04 72 18 88 88



Retour page précédente

Pub
CHR Chef, le meilleur de l equipement pour la restauration professionnelel CHR Chef, équipement pour la restauration professionnelle
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com