Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : transports

Glasurit/Compétition des Métiers WorldSkills : en route pour Shangaï…

Glasurit

Communiqué le 24/01/2022

La seconde phase de la Finale Nationale de la compétition des Métiers WorldSkills dans la catégorie « peinture automobile » s'est déroulée à Lyon du 13 au 15 janvier derniers. Durant ces trois jours, les finalistes régionaux se sont affrontés autour de cinq épreuves tout aussi techniques que pour la phase 1. Retour sur ces jours riches en émotions avant de découvrir le podium 2022…

 

La compétition des Métiers WorldSkills : une finale nationale digne des plus grandes compétitions

Quelques chiffres pour expliquer l'ampleur de cette 46ème édition de la compétition WorldSkills : près de 600 compétiteurs étaient répartis parmi les 64 métiers en compétition et notés par 530 jurés professionnels, le tout sous la surveillance de 130 experts et experts adjoints.

A la fin de la première phase, qui représentait 50 % des points, chaque candidat a reçu un bilan de ses épreuves comprenant ses notes pour chaque module accompagné de la note la plus forte. La phase 2 a permis de clôturer les comptes puisqu'elle représentait 50 % des points restant.

 La compétition des Métiers WorldSkills s'est toujours donnée pour mission de rechercher et valoriser les personnes qualifiées en démontrant que les compétences sont aussi importantes pour la croissance économique que pour la réussite personnelle. A travers le monde entier, les jeunes talents qualifiés sont recherchés et rares. C'est pour cela que Glasurit soutient la compétition des Métiers WorldSkills depuis de nombreuses années.

 

Glasurit a toujours été un précurseur dans le domaine de l'enseignement des peintres en carrosserie grâce à des programmes de formations complets et adaptés aux besoins de chacun. En effet, le développement des produits et des systèmes d'application oblige les carrossiers à se former de façon régulière aux nouvelles techniques et innovations afin qu'ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles.

 

Thierry Leclerc – Responsable du département Technique Europe de l'Ouest – BASF France Division Coatings – déclare : « Le partenariat de Glasurit avec la compétition WorldSkills France s'inscrit dans la démarche de la marque et du groupe visant à s'engager sur la formation, l'apprentissage et l'emploi des jeunes. C'est une expérience très enrichissante qui leur permettra d'apprendre des techniques encore plus poussées pour leur futur métier. ».

 

Des compétiteurs de la France entière dans la catégorie « Peinture Automobile »

 

Pour cette 46ème édition, 11 champions, sélectionnés durant les sélections régionales, se sont mesurés lors de la seconde phase des Finales Nationales de la compétition des Métiers WorldSkills. Ils proviennent de la France entière et sont pour la plupart encore en formation d'apprentissage.

Agés de 18 à 21 ans, chaque participant a défendu fièrement les couleurs de sa région : Pierrick Bourgin (Auvergne Rhône-Alpes), Anthony Legrand (Bourgogne-Franche-Comté), Antoine Turbault (Centre Val de Loire), Victor Berthelier (Grand Est), Allan Sylvain (Hauts de France), Anthony Alves (Ile-de-France), Théo Girard (Normandie), Thibaut Bourgeade (Nouvelle Aquitaine), Hugo Vaz (Occitanie) et Bastien Vaire (Pays de la Loire). Quant à la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, elle est représentée par Océane Scaduto, seule femme de cette compétition.

 

Les épreuves tant redoutées de la seconde phase

 

La phase 2 s'est vue divisée en cinq modules, dénommés E, F, G, H et I.

Le module E, d'une durée d'une heure, concernait le masquage d'un côté de voiture. Chacun devait réaliser un masquage de l'aile avant, la porte avant et la porte arrière pour une mise en peinture.

Le module F, d'une durée d'une heure, était consacré à la colorimétrie où chaque compétiteur devait corriger une teinte métallisée déterminée à l'avance.

Le module G, d'une durée de 3 heures, était consacré au décor de surface où chaque compétiteur s'est vu attribuer un réservoir de moto pour reproduire au millimètre avec un vernis mat un décor défini à l'avance.

Le module H, d'une durée de 2 heures, concernait la réparation d'une rayure et raccord noyé sur une porte. Cette épreuve consistait à réaliser un raccord noyé (raccord de couleur) à partir d'une rayure sur l'élément, suivi d'un revernissage total du panneau.

Enfin, le module I, d'une durée de 2 heures, était consacré au raccord localisé sur un bouclier pré-peint en peinture tri-couche. Chacun devait faire une micro-réparation sur une rayure avec la pose d'un apprêt à séchage UV, suivi d'un raccord tri-couche et d'un raccord fondu de vernis. Ce dernier module, consacré au Spot Repair, était accessible uniquement au top 6 du classement général après validation des points de toutes les épreuves des deux phases.

Le top 6 était composé de Victor Berthelier (Grand Est), Allan Sylvain (Hauts de France), Théo Girard (Normandie), Thibaut Bourgeade (Nouvelle Aquitaine), Bastien Vaire (Pays de la Loire) et d'Océane Scaduto (Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Ce sont donc 7h00 d'épreuves qui ont attendu les candidats pour cette 46e édition et 2h de plus pour les candidats du Top 6.

Un podium de haut niveau