Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : tourisme

« La Route du Bonheur » de Marc Meneau, propriétaire et chef étoilé Relais & Châteaux L'Espérance à Vézelay

Marc Meneau

Communiqué le 25/10/2012
Les Relais & Châteaux proposent les Routes du Bonheur : des suggestions d'itinéraires à adapter au gré des envies et des expériences recherchées.
Le chef  étoilé Marc Meneau présente sa propre Route du Bonheur avec un itinéraire traversant la Bourgogne et la Franche-Comté : il nous fait découvrir ses racines ainsi que ses coups de cœurs. « Depuis cinq siècles sur les terres du Vézelien, Françoise et moi sommes les premiers de notre famille à avoir plongé dans l'accueil des touristes et des Pèlerins. Après avoir repris le café épicerie des parents, l'ardeur, l'amour du travail nous ont conduits vers l'excellence des Relais & Châteaux. Les millions d'hommes et de femmes venus à Vézelay chercher un absolu nous ont emportés dans leurs croisades » souligne Marc Meneau.
http://www.relaischateaux.com

La Route du Bonheur de Marc Meneau se déroule en quatre étapes sur quatre jours,  en commençant par Saint-Père-en-Vézelay pour terminer à Vonnas, situé à la limite sud de la Bresse.



A chaque étape, Marc Meneau propose des lieux qu'il affectionne particulièrement, lieux de culture, de dégustations culinaires, de recueillement, des bonnes adresses… dans lesquels les visiteurs peuvent résider le temps d'une nuit.

Les différentes étapes :
Etape 1 : L'Espérance, Saint-Père-en-Vézelay



« L'Espérance, c'est d'abord un nom universel. Une terre, celle de Vézelay. La cuisine des produits, la qualité de nos éleveurs, de nos ramasseurs de produits sauvages, notre maraichère, nos maîtres en cuisine, Humbert, Guillot, nous ont apportés une exigence radicale : cuisiner simple, accueillir généreusement, servir, donner… voilà l'Espérance.
Vézelay nous y habitons. Sur cette colline, les gens de lettres, les artistes connus : Théodore de Bèze, Romain Roland, Jules Roy, Bataille, Maxpol-Fouchet, Picasso et Giacometti, etc. Leurs mots, leurs traits remplissent les rues qui montent à la Basilique Sainte-Madeleine : tous sont venus chercher une liberté, celle de la pensée et de l'expression. » http://www.marc-meneau-esperance.com

Coups de cœurs :
• Châteauneuf, « À quelques centaines de mètres du château de Vauban, à Bazoches, une chapelle, trois sapins et un cimetière avec une vue incroyable sur Vézelay et sa colline. Un paysage qui n'a pas bougé depuis 5 000 ans. Le marquis de Vauban lui-même passait par cette chapelle pour monter jusqu'à Vézelay. C'est ici que je puise la force d'aller plus loin… »
• Le village de Montréal, un lieu unique. « Une splendide vue sur l'Auxois, les pâtures, les animaux. Il y a aussi ces magnifiques stalles du XIIIe siècle dans la Collégiale. Le temps s'arrête, on profite de ce que la nature nous offre…la beauté. »
• L'abbaye de Fontenoy, « C'est ici, dans cette petite vallée verdoyante, que fut tourné « Cyrano de Bergerac », avec Gérard Depardieu. On peut encore facilement imaginer la vie des moines dans cet immense monastère. L'abbaye est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. »


Etape 2 : Abbaye de la Bussière, La Bussière-sur-Ouche



« Tous les enfants de la Côte d'Or sont venus faire ici leur confirmation. L'abbaye cistercienne avait été fondée en 1131 par un anglais; c'est aujourd'hui la famille Cummings, elle aussi venue du Royaume-Uni, qui est l'heureuse propriétaire des lieux. Une famille qui a su à merveille préserver l'esprit de l'ancienne abbaye. Voire plus. Lors de la transformation en Relais&Châteaux, d'anciennes fresques oubliées ont été mises à jour et restaurées… »  http://www.abbayedelabussiere.fr/

Coups de cœurs :
• Chez Bruno, situé dans le quartier des Antiquaires, ce bar à vins est le rendez-vous de tous les amateurs de cépages et œnologues reconnus. « C'est aussi un lieu de rencontres pour nombre de viticulteurs qui viennent s'y poser en soirée. C'est peut-être ici que je suis devenu très amateur des grands Blancs de Bourgogne… ».

• «  La Côte : C'est le nom évocateur des grands vins de Bourgogne. Soixante-cinq kilomètres de vignes de chaque côté de la route menant de Dijon au village de Santenay. Ici, chaque hameau, chaque coteau s'impose comme une référence mondiale : Le long de la côte de Nuits, on s'arrête au choix à Gevrey-Chambertin, Vougeot, ou Chambolle-Musigny. La Côte est certainement la plus belle route au monde pour tous les amateurs de vin… »

Etape 3 : Hostellerie de Levernois, Levernois/Beaune



Ce bel hôtel bourgeois du XVIIIe siècle, est entouré par un vaste parc au fond duquel sinue la Bouzaire, une petite rivière. Le potager des cuisiniers voisine avec les terrains de tennis, tout près d'un joli golf de 18 trous. L'hiver, on peut même assister sur place à des pièces de théâtre ou de jolis salons de musique…  www.levernois.com

Coups de cœurs :
• Hospice de Beaune, l'Hôtel-Dieu de Beaune a accueilli un service hospitalier jusqu'en 1971. C'est surtout un chef d'œuvre d'art burgondo-flamand qui se démarque par sa splendide toiture d'ardoises colorées. « Il y a de nombreuses années, j'ai eu l'occasion de cuisiner un repas dans l'une de ses superbes salles toute en boiseries. C'était fantastique malgré le risque, à chaque instant, de se laisser recouvrir par le lieu historique. Il faut vaincre sa peur d'être intimidé par le passé pour arriver à créer un lien entre le lieu et la cuisine… »
• Le village de Brancion, « On se promène tranquillement dans ses ruelles, à l'ombre des remparts de l'ancien château fort d'où les seigneurs ont longtemps combattu les moines de Cluny. C'est aussi un lieu de retraite où l'on vient chercher le silence. Je me souviens d'un jour où je me suis assis à l'intérieur de l'église Saint-Pierre pour m'isoler de moi-même, du cuisinier… Un moment de pure plénitude. »
• L'Abbaye de Cluny, « Je suis souvent venu dans cette région. C'est ici que je venais copier à la plume sur des cahiers les recettes que me contait Alex Humbert mon maître, qui fut l'un des grands cuisiniers des années 60. Il vivait avec sa femme dans une maison à Château, à seulement quelques kilomètres de Cluny. J'aime l'atmosphère que dégagent ces anciennes terres cultivées par les moines. Il flotte encore au-dessus des ruines de l'abbaye toute l'architecture du lieu. Avant la construction de Saint-Pierre de Rome, l'église abbatiale de Cluny était la plus vaste de toute la Chrétienté occidentale… »


Etape 4 : George Blanc Parc&Spa, Vonnas



« Georges n'a pas créé un hôtel mais un village de près de cinq hectares dédié au calme et au goût. Je suis admiratif de cet homme et de sa cuisine. Nous faisons partie de la même famille  nous avons d'ailleurs passé pendant vingt ans nos vacances ensemble. Quand il pleut sur lui, il pleut sur moi. Le fils de Georges est venu en apprentissage chez nous. C'est l'une des plus belles tables et plus belles caves du pays. Ici, l'esprit du lieu  qui remonte quand même à 1872  est aussi important que le répertoire culinaire. C'est tout dire… » www.georgesblanc.com

Coups de cœurs :
• Les fermes bressanes, la première ferme bressane que l'on peut visiter se trouve à Montrevel-en-Bresse. « Ses quatre bâtiments classés Monument historique semblent tout droit sortis du XIXe siècle. Derrière ces façades à pan de bois et torchis et cette étonnante cheminée sarrasine carrée, se cache la dure vie d'autrefois. Des visites commentées sont organisées par l'office de tourisme de la commune. La seconde ferme se situe dans la proche commune de Romenay. Transformée en musée du terroir, le temps s'y est arrêté en 1937… C'était hier, c'était il y a un siècle. »
• Les Glorieuses de Bresse, le dernier mardi avant Noël les éleveurs alignent leurs plus belles productions sous les vastes hangars de Montrevel-en-Bresse : des poulardes, dindes et autres chapons soigneusement plumés que l'on peut admirer.  « Les Glorieuses de Bresse sont des festivités qui remontent à 1862. Dans une ambiance chaleureuse, on se retrouve à 6h30 du matin, assis autour du pot au feu, d'un verre de beaujolais, de l'accordéon. Avant de donner son verdict en tant que jury… Le reste de l'année, rendez-vous chez Jean-Claude Mieral, c'est le volailler de Montrevel-en-Bresse avec lequel je travaille depuis toujours ! »
• L'Eglise de Brou, « On ne peut se rendre à Bourg-en-Bresse sans venir admirer le monastère royal de Brou et son église, chef d'œuvre du gothique flamboyant. Les tombeaux, le retable et les vitraux sont des pièces absolument magnifiques. Il y a quelque chose de magique dans la lumière qui pénètre à l'intérieur de l'édifice… »

Le style Marc Meneau
Marc Meneau participe à l'évolution de la cuisine française en modernisant au goût d'aujourd'hui de très anciennes recettes... Avec sa réputation de metteur en scène de l'art culinaire, Marc Meneau crée de véritables tableaux culinaires aussi bien dans le design des plats que dans l'association des textures et des saveurs, des produits de la campagne et des mets nobles.
Situé au cœur de la Bourgogne, au pied de la Basilique Sainte Marie-Madeleine, sa localisation et son environnement ont participé à la réputation de son restaurant  L'Espérance.

Contact presse :
Contact Presse Marc Meneau :
laurence desmousseaux rp| P. +33 621 621 353 | T. +33 140 139 532



Retour page précédente

Pub
2at8 , captation audio / enregistrement sonore 2at8 - spécialiste captation audio / enregistrement sonore
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com