Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : culture

Marc Chagall, conférence par Bruno Gaudichon

Société des Amis des Musées de Bordeaux

Communiqué le 30/01/2014
SOCIETE DES AMIS DES MUSEES DE BORDEAUX
VENDREDI 31 JANVIER 2014

A 18 heures, Athénée municipal, place Saint Christoly

La question du volume chez Chagall
Avec
Bruno Gaudichon
________

Conservateur en chef du Patrimoine, conservateur du musée d'art et d'industrie de Roubaix, M. Gaudichon  organise régulièrement des expositions dans le musée qu'il dirige depuis 2001, parmi lesquelles on ne peut passer sous silence l'exposition « Degas peintre et sculpteur » en partenariat avec le musée d'Orsay. Ses dernières expositions dont il est co-commissaire, portent sur l'œuvre de  Marc Chagall peintre, décorateur et céramiste, dont l'exposition L'Epaisseur des rêves, en collaboration avec le Dallas Museum of Art, Etats-Unis, sera l'objet d'une publication aux éditions Gallimard.
____________________
Le début du XX° siècle, autour des années 1907, voit en France, l'arrivée en masse d'artistes venus des pays de l'Est : Pascin de Bulgarie, Soutine de Lituanie, Kisling de Pologne. Il en va de même pour Chagall, né en 1887, à Liozna, village situé près de Vitebsk, arrivé en France pour la première fois en 1910. Son art porte l'empreinte de sa terre natale. La nature russe, la vie russe parlent à ce peintre : isbas écrasées sur la terre poussiéreuse, clochers bulbeux et dômes d'églises, infinitude de la steppe enneigée sous un ciel lourd de neige, moujiks dont il nous dit les noces, les funérailles, les naissances, les divertissements dominicaux et les travaux de chaque jour. Les traductions qu'il nous en donne, d'un évident accent populaire, se souviennent « des principes esthétiques d'un pays tout pénétré par l'irréalisme byzantin », qu'il traduit par des fantômes sans consistance, qui passent devant nous, affranchis de la matière et de la pesanteur. De retour à Paris en 1920,  la France va agir sur lui d'une autre manière ;  elle va lui apprendre le bonheur de vivre.  Son inspiration change. Si l'on en croit Tériade, « il voit le monde à travers un bouquet de fleurs ». Il se souvient de son pays natal, mais c'est sans tristesse et sa palette s'éclaircit et s'émerveille de tons éclatants dont le bleu tient une place de choix, teinte capable de traduire l'allégresse d'une âme pacifiée. Ni formes en repos, ni  compositions fondées sur de calmes horizons, ses personnages et objets passent au galop à travers toute la toile et l'animent d'un nouvel élan d'allégresse qui tire son origine de l'amour des choses de la vie.

Dans les années de son retour en France, après la libération, Marc Chagall a développé essentiellement son expérimentation de la céramique et de la sculpture. A cette époque, l'inscription de l'œuvre dans la terre si lumineuse de Vallauris, sont des signes importants d'une remise en question. Plus largement, la problématique du volume semble être une question fondamentale et récurrente chez cet artiste, que ce soit dans les compositions peintes si complexes qu'elles en sont plus idéales que réalistes, que dans l'expérimentation très riche et marquante des arts de la scène, des aventures du théâtre d'art juif de Moscou en 1919-1921. La troisième dimension est aussi présente dans le traitement sculptural des silhouettes, dès les premières années marquées par le cubisme, dans la construction de volumes pétris dans la terre ou dégagés de la pierre et, à la fin de sa vie, dans les collages puissants de l'œuvre ultime.

Contact presse :
Marie-Claire Mansencal



Retour page précédente

Pub
Hit Story, agence de communication globale Hit Story, pour tous vos projets de communication
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com