Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : environnement

OBJECTIF « ZERO REJET EN MER » POUR LES FREGATES DE LA MARINE NATIONALE

INOVERTIS, DCNS, DGA, AMU

Communiqué le 03/06/2016

ATHENA : un projet gagnant-gagnant 

La Direction générale de l'armement (DGA), dans le cadre de sa politique de développement durable appliquée aux programmes de défense, a décidé de soutenir le projet à hauteur de 900 K€ à travers un dispositif RAPID, régime d'appui pour l'innovation duale (applicable au civil comme au militaire) :

·  L'élimination appropriée des rejets est à considérer comme une approche globale à placer au cœur des stratégies de développement des sites autarciques, qu'ils soient civils ou militaires.

· Les innovations doivent tenir compte des contraintes spécifiques liées à ces sites : le manque d'espace, la variabilité des rejets générés et les aspects de sécurité.

· Le projet ATHENA s'inscrit dans ce contexte et a pour but de proposer, à moyen terme, une solution de traitement optimale d'un point de vue technique, énergétique, économique, environnemental et adaptée aux filières navale et civile.

DCNS poursuit sa démarche d'éco-conception de manière à concevoir dès l'origine des systèmes navals ayant la plus faible empreinte environnementale possible. Les navires conçus, réalisés et entretenus par DCNS, constituent des références en matière de respect de l'environnement. Avec le projet ATHENA, le Groupe se fixe pour objectif d'apporter son soutien pour l'intégration du système de traitement des rejets à bord des navires. Cette innovation environnementale pourrait voir le jour sur les prochaines générations de frégates.

 

INOVERTIS, coordinateur du projet, est une PME innovante. Le projet ATHENA lui permettra de prouver que sa technologie OVH est efficace pour une opération « Zéro rejet en mer ». Son challenge consiste à démontrer la pertinence de l'OVH pour le traitement de rejets dans un contexte autarcique (navire, plateforme, site isolé), en construisant d'ici à 2019, le premier démonstrateur français. INOVERTIS devra :

·         Dépasser les verrous technologiques liés au changement d'échelle du réacteur OVH (passage de 1 à 50 kg/h) ;

·         Intégrer le démonstrateur dans une filière de traitement global, dédiée aux environnements à forte contrainte spatiale ;

·         Optimiser la gestion des flux de chaleur.

Le laboratoire M2P2 de l'Université Aix-Marseille accompagne, comme toujours, INOVERTIS sur les aspects techniques et scientifiques du développement du démonstrateur OVH. 


FOCUS SUR LA TECHNOLOGIE DE TRAITEMENT CHOISIE : L'OVH

Description 

·         L'OVH ou oxydation en eau sous-critique, est un procédé autotherme de traitement de la matière organique. Les déchets sont mis en contact avec un oxydant dans des conditions extrêmes de température et pression pour accélérer leur dégradation.

·         La part de matière réfractaire non transformée reste présente dans le liquide sous forme d'acide parfaitement biodégradable.

·         Le procédé OVH est un procédé propre peu consommateur d'énergie.

 

L'expertise INOVERTIS 

Depuis sa création en 2004, INOVERTIS est fortement engagé dans le développement de cette technologie d'avenir. Il a noué un partenariat avec l'Université Aix-Marseille (laboratoire M2P2) qui l'accompagne dans tous ses projets, et il est membre historique de l'association Innovation Fluides Supercritiques (IFS), dans lequel un partage de connaissance s'effectue sur les innovations en la matière.

·         INOVERTIS a permis la réalisation de deux thèses :

En 2007, Sébastien LEFEVRE développe, en partenariat avec le laboratoire M2P2 (Université Aix Marseille), le premier pilote OVH dans le cadre de sa thèse CIFRE. Cela  donne lieu à des avancées sur les usages concrets de l'OVH et notamment ses aspects thermodynamiques et cinétiques et l'optimisation énergétique du procédé.

En  2012, la thèse de Clément LEONARD est lancée avec les mêmes partenaires. A cette occasion, il travaille sur une colonne à bulles du M2P2, qui permet de faire des essais dans des conditions uniques de pression et température. Ce travail, breveté par INOVERTIS et l'Université Aix-Marseille, a permis d'optimiser la conception industrielle de ce type de réacteur.

 

·    Les essais industriels menés par INOVERTIS prouvent l'efficacité de l'OVH

Les essais portent sur une grande variété de déchets. Leur composition est très variée tant sur leur nature (liquide, solide, suspension, boue),  leur charge organique (DCO, TCO) que leur origine (France, Malte, Tunisie). Cela confère à INOVERTIS une connaissance unique sur l'application de ce procédé. Il en ressort notamment que cette technologie :  

>        Est une alternative propre à l'incinération des effluents et boues (industrie chimique, papeterie, encres, …)

>        Est particulièrement efficace pour abattre une forte teneur en DCO

>        Comporte une valeur ajoutée lorsque la surface disponible est limitée

 

Le projet ATHENA permettra de tester l'efficacité d'un couplage : Concentration / OVH, pour pouvoir traiter efficacement un effluent à faible DCO (objectif : atteindre à minima 20 g/l). 





Contact presse :
Anaïs Giraud,
Responsable communication INOVERTIS

En savoir plus : http://inovertis-tp.fr


Retour page précédente

Pub
Max Chaoul Couture, robes de mariées - collection des 20ans Max Chaoul Couture, collection de robes mariées
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com