Bienvenue sur le nouveau site de www.lyon-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Lyon & Rhône-Alpes
Communiqué de presse : sports

Taekwondo - La Feyzinoise, Inès Mehnana, Championne du Monde cadets

Fédération française de Taekwondo

Communiqué le 28/08/2015
A l'heure du bilan des Monde cadets, la médaille d'or d'Inès Mehnana (Feyzin) se dégage nettement. La Rhônalpine a assuré jusqu'au bout. A Muju, elle a su écarter de sa route Guldana Zhumatay (KAZ) 16/2, l'Espagnole Andréa Izurdiaga Urdapilleta 15/3, la Mexicaine Mélissa Castillo 18/15 et la Mongole Namuun 20/12. En finale face à la Russe Elizaveta Andriianenko, le combat a été âpre mais Inès s'est finalement imposée sur le score de 8/6.


La Feyzinoise, Inès Mehnana décroche le titre suprême

Le voyage jusqu'en Corée est long mais l'équipe de France n'a pas regretté son déplacement vers Muju, pour les deuxièmes championnats du Monde cadets. Elle en a ramené deux médailles (le titre suprême pour Inès Mehnana (-47 kg), le bronze pour Mallorie Dellenbach(-29 kg)) et une poignée de promesses.
A l'heure du bilan, la médaille d'or d'Inès se dégage nettement. La Rhônalpine a assuré jusqu'au bout. « Son parcours n'est pas surprenant, déclarait Mickaël Borot, entraîneur national. Cet été, lors du stage de sélection des juniors, à Bourges, Inès a montré de belles qualités. Son panel technique très large et sa souplesse sont de sérieux atouts pour elle. Associés à de belles qualités humaines, Inès est une combattante redoutable. » A Muju, elle a su écarter de sa route Guldana Zhumatay (KAZ) 16/2, l'Espagnole Andréa Izurdiaga Urdapilleta 15/3, la Mexicaine Mélissa Castillo 18/15 et la Mongole Namuun 20/12. En finale face à la Russe Elizaveta Andriianenko, le combat a été âpre mais Inès s'est finalement imposée sur le score de 8/6. Brahim El Ouarzaz, son entraîneur, témoignait au lendemain de sa victoire : « J'ai le sentiment du devoir accompli, d'avoir fait ce qu'il fallait pour qu'elle réussisse de bons Championnats du monde.(…) Elle a toujours été encouragée et soutenue par ses parents et ses entraîneurs. Plusieurs personnes méritent d'être associés à sa victoire : Jean-Pierre Joseph (entraîneur de St Genis-Laval où s'entrainait Inès jusqu'à l'année dernière), Lahcen, Mehdi et le club de St Fons avec qui nous organisons des regroupements pour faire progresser les jeunes.»
De son côté, la Bressuiraise, Mallorie Dellenbach, a réalisé un superbe parcours en montant sur la troisième marche du podium. « Cette médaille s'est beaucoup de bonheur », nous confiait son coach Ali Goktas. On est sur un petit nuage. C'est une fille géniale qui s'entraîne dur avec son frère Bastien et les autres membre du club. C'est une reconnaissance du travail et de l'ambiance qui règne au club. On ne devient pas champion tout seul. Sa préparation estivale conduite par Ilyas Goktas, par son père et sous les conseils de Bastien Gleren et de Hans Zohin a payé». Après s'être défaite de la Canadienne Sarah Warnaat (14/11), Mallorie s'est facilement hissée en demi-finale avec une victoire nette et sans bavure face la Coréenne Gyeong Reyong Park (15/3). En demi-finale, elle a longuement bataillé avant de s'incliner face à l'Iranienne Fatemeh Ebrahimizadeh (25-32). « Cela a été une grosse bagarre. Elle a réussi à faire son coup de pied fétiche (le duit) à 4-5 reprises mais ça n'a pas suffi. La performance reste extra *» a précisé Ali Goktas.
Le reste ? Un ton en dessous mais riche de promesses. Trois athlètes ont tenu dignement leur rang. Charlotte Chiao, Imani Sitti et Lilian Cleret, médaillés à l'Euro cadets à Schiltigheim, sont restés au pied du podium. Ils ont disparu en quart de finale, souvent au terme de rencontres longues et difficiles. Nos jeunes avaient la capacité d'aller chercher des médailles. Ils savent qu'ils peuvent encore progresser et seront rebondir après leur déconvenue grâce aux mots de leurs entraîneurs.
Pour Thomas Engels, Jaber Mezziane, Théo Lucien, Della Sassi et Benjamin Berrie, la compétition a laissé un peu de frustration. Leurs parcours individuels ont pris fin en peu trop tôt à leur goût. Mais ils peuvent en retirer la certitude de se trouver sur la bonne voie. Ce championnat du Monde leur servira pour la suite.
Les résultats de l'équipe de France qui forcent le respect, sont de belles satisfactions personnelles mais aussi celles des clubs, des CFE et des ligues. Ces réussites ont été construites avec rigueur grâce au travail des entraîneurs de club. La filière de haut-niveau est une pyramide dont la base doit être solide et le sommet affuté. Le rôle de la FFTDA est d'assembler toutes les pièces du puzzle pour arriver à remporter de belles médailles. Merci à toutes les personnes qui contribuent au succès et à l'épanouissement des jeunes.

Podiums :
-47 kg : 1. Inès MEHNANA (FRA) – 2. Elizaveta ANDRIIANENKO (RUS) – 3. Ahsen SENGUN (TUR) – 3. Namuun BOLDBAATAR (MGL)


Contact
Tkd Club Feyzin – Brahim El OUARZAZ – 06 07 23 21 23

FFTDA - Pauline FILET Responsable Communication
En savoir plus : http://www.fftda.fr


Retour page précédente

Pub
Lusopassion, le magazine des cultures lusophones LusoPassion.com, le magazine des cultures lusophones en France
Communiqués les plus consultés :
    Lyon-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    LYONannuaire.com